Château de Sant Joan

Le témoignage de l’époque médiévale

Le saviez-vous ?

En 1805, dans le contexte de la guerre d’Angleterre contre l’Espagne et la France, le Château de Sant Joan de Lloret fut bombardé par les canonniers anglais lors d’une action qui signifia la peine de mort d’une forteresse de plus de sept siècles. Une bonne partie du mur côté mer et la moitié de la tour principale furent détruites et, contrairement à ce qui se passa à d’autres occasions, leur reconstruction n’a pas été jugée nécessaire.

Au cours des décennies suivantes, la forteresse connut un effondrement progressif qui fut accéléré par les effets de deux violentes tempêtes qui firent rage en 1840 et en 1923, lesquelles détruisirent d’autres pans de murs et ce qui restait de la tour.

Le château Sant Joan a les mêmes origines que la ville de Lloret. Au XIe siècle, les terres correspondant à Loredo appartenaient à la dame Sicardis de Lloret (1031-1103).Suite aux dispositions testamentaires de Sicardis, les terrains féodaux furent partagés entre ses deux fils : Bernat Umbert, évêque de Gérone, et Bernat Gaufred, seigneur laïc qui devint le Seigneur de Palafolls.

La juridiction partagée se maintint jusqu’en 1218 lorsque, à la mort de l’évêque Bernat Umbert, le fief devint propriété exclusive du Capitole de la cathédrale de Gérone. En 1790, la Commune et les habitants de Lloret demandèrent au Conseil royal des impôts d’intégrer le château et son domaine au patrimoine royal en échange de 8 000 livres à payer au Capitole de la cathédrale en guise de perte de ses droits. Le procès, qui dura jusqu’en 1802, se conclut en faveur des habitants de Lloret et mis fin à quelque huit siècles de seigneurie, même si le château de Sant Joan appartînt au Capitole jusqu’en 1807. Le conflit qui confronta l’Angleterre à l’Espagne et à la France, qui se solda par la bataille de Trafalgar, eut également un effet désastreux sur la tour du château de Sant Joan. En 1805, la marine britannique bombarda la tour et détruisit définitivement l’enceinte fortifiée. Le château resta abandonné au XIXe siècle, puis fut réduit à un tas de ruines.

Galerie de photos


Autres éléments visitables

Ladeus Web Branding